Guide des aides
régionales

Concours S’ENGAGER POUR LES QUARTIERS 2018

Concours S’ENGAGER POUR LES QUARTIERS 2018

Le Concours S’ENGAGER POUR LES QUARTIERS

Sélectionnés parmi plus de 250 candidats, 7 lauréats (5 structures associatives, une coopérative d’activité et d’emploi et un club sportif) portent avec enthousiasme des actions exemplaires sur les plans économique, social, culturel et/ou environnemental dans des territoires bénéficiant des programmes pilotés par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU).

Impulseurs d’innovation sociale, de développement économique local et de cohésion sociale, ils insufflent un vent de renouveau aux quartiers en renouvellement urbain.

Un lauréat Grand Est  : coup de projecteur sur la coopérative CAPENTREPRENDRE

CAPENTREPRENDRE (Forbach – Moselle) remporte le prix Innovation sociale, parrainé par ENGIE.

La coopérative d’activité et d’emploi fournit un accompagnement gratuit et individualisé au démarrage de projets entrepreneuriaux pour des personnes fragilisées. En particulier, elle propose depuis 2016 à des jeunes non diplômés de 16 à 18 ans de créer une « coopérative jeunesse de service » éphémère, durant la période estivale.

S’ENGAGER POUR LES QUARTIERS, une initiative conjointe de l’ANRU et de la fondation FACE.

L’ANRU met en oeuvre des projets de renouvellement urbain afin de transformer les conditions de vie de 5 millions d’habitants. A travers le Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU), le Programme « Quartiers Anciens » (PNRQAD), et le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), l’ANRU intervient notamment sur les logements, les espaces publics, les équipements scolaires, les crèches, les commerces, l’activité économique.
L’ANRU est également opérateur au titre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), avec une enveloppe d’1 milliard d’euros, pour la mise en oeuvre de projets destinés à la Jeunesse, à la Ville et aux Territoires durables ainsi qu’au co- investissement dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville.

FACE, la Fondation Agir Contre l’Exclusion créée en 1993, à l’initiative de Martine Aubry avec 16 Grands Groupes, est aujourd’hui présidée par Gérard Mestrallet, Président du CA d’ENGIE. C’est un réseau national de 70 structures locales qui développent des actions de prévention et de lutte contre l’exclusion, les discriminations et la pauvreté en favorisant l’engagement social et sociétal des entreprises.
FACE conduit ses actions en partenariat avec l’État, les collectivités territoriales et les acteurs associatifs et institutionnels locaux. Reconnue d’utilité publique en 1994, la Fondation rassemble et mobilise aujourd’hui plus de 6 000 PME, ETI et grandes entreprises en favorisant et facilitant la mise en action de la RSE dans leur environnement.
FACE agit, avec la participation active des entreprises et de leurs salariés, sur des problématiques telles que la RSE, la diversité, l’égalité femmes-hommes ou le mécénat ; l’accès à l’emploi et aux formations professionnalisantes pour tous ; l’égalité des chances dans l’orientation et l’éducation comme dans la mixité des métiers ; l’accès aux droits, aux biens et aux services essentiels ; le développement économique et social des territoires et des quartiers prioritaires ; l’innovation territoriale et la citoyenneté.
FACE développe ses projets auprès de 400 000 bénéficiaires chaque année, sur plus de 420 sites d’action de son Réseau territorial.